f6cdx.fr

 

( ici site complet ) .                                 ............... ..............                                           . ( ici Blog )

(Demande à la Ministre l'élargissement du 40m)

Radio Amateur ? C'est quoi ?

   ( Passer la souris sur les photos )

Je suis radio-amateur et autorisé avec l'indicatif  F6CDX (Foxtrott Six Charlie Delta Xray). J'utilise pour mon trafic radio (liaisons radio) les ondes décamétriques (de 160m à 10m), les ondes vhf (50mhz, 144mhz) et les ondes uhf (432mhz). Je communique (je trafique) en phonie (blu ou fm) mais aussi en télescripteur (50 bauds Baudot, en FEC ou en ARQ) ainsi que dans d'autres procédés qui s'en rapprochent comme le PSK. J'aime aussi envoyer des images dans le monde entier en SSTV et communiquer en packet-radio (transmissions de données numériques par radio ressemblant à l'envoi des e-mail sur le web). J'y ajoute le mode fac-similé (fax) ou le hellscreiber (transmission graphique de caractères alpha numérique). (voir ici vidéo sur Youtube)

Je suis équipé (voir ici mon blog avec photos): pour le décamétrique d'un émetteur-récepteur de 200 watts HF Yaesu FTdx9000 D avec son amplificateur Quadra VL1000. Ce FTdx9000 D me satisfait vraiment, surtout sur ma Delta-Loop. Il est trés silencieux en émission, il est possible d'écouter deux fréquences en même temps, et dans des modes différents. Un audio scope avec analyseur du spectre aide au controle de la qualité des signaux reçus et aussi de son émission. Il est divin en réception et il me permet de plus d'émettre sur une fréquence tout en en écoutant une autre et en même temps, et ça , c'est une prouesse technique qu'il est le seul à réaliser !

Je dispose aussi du superbe Icom IC7800: le rêve, vraiment super en réception avec ses deux récepteurs simultanément disponibles. Ainsi il est possible de recevoir en même temps une émission USB en 20m et une autre en LSB sur le 40m. Il dispose d'un performant analyseur de spectre qui est bien utile pour veiller une bande entière (le 50Mhz par ex). Je vous le conseille, vous ne serez vraiment pas déçu. Il est disponible chez -- www.radio33.com --.

Un Acom2000A entièrement automatique m'aide bien aussi dans mes liaisons radio avec ses deux GU74, ça arrose ! Je viens d'ajouter un amplificateur Acom 1000 (disposant lui d'une seule GU74) il vient en secours compléter ma station... Si, si...

Je viens d'ajouter un Icom 7700 décamétrique de 200w blu. Formidable en qualité de réception, aussi performant que mon Icom 7800. Il est relié à un PA Acom1000.

Je dispose de plus d'un, Icom IC-7600 qui me comble particulièrement pour mes liaisons radios en ondes décamétriques (100W). Trés bonne qualité en réception avec ses filtres numériques et sa double réception. Il permet l'émission en RTTY et PSK avec le simple ajout d'un clavier USB.

Pour compléter ma station en ondes décamétriques je dispose aussi d'un émetteur récepteur Drake TR7 de 150w de puissance HF. J'y ai associé l'excellent VFO synthétisé RB7500 dds qui améliore grandement la stabilité en fréquence et aussi un micro Turner +3B. De l'ancien qui n'a rien à envier à la modernité...

Pour compléter ma collection, Collector, un Collins KWM-2 vient troner en bonne place sur les étagères. Sa stabilité en fréquence ne cesse de me surprendre pour un appareil qui date des années 60. Il comporte 22 tubes miniatures dont deux 6146B dans l'étage de puissance qui lui confère un 100 watts bien rond et bien dodu ! Il est accompagné de son récepteur 75s-3 (12 tubes) tout aussi stable et sensible (seuil d'audibilité 0,2 micro volt). Une trés belle ligne Collins... S'ajoute à cette collection un Drake TR4-C des années 70, qui est comme neuf et sensible à 0,15 microvolt, il délivre une puissance de 160w HF, le bougre ! En complément j'aime bien aussi la ligne Drake R4C + T4XC (photo en bas de page).

Un minuscule portatif le Yaesu VX2 vhf et uhf fm avec réception de 500khz à 1ghz complète la station. Le VHF et le UHF serait incomplet sans citer mon excellent Icom IC910 doté d'une grande sensibilité en réception que ce soit en 144 ou en 432 Mhz.

Un Icom IC-706 depuis ma voiture me permet de trafiquer aussi bien en VHF, UHF que en décamétrique sur 80, 40 et 20m avec en décamétrique des antennes Maldol. Le véhicule, est même équipée Wifi avec antenne et un PC portable.

Je dispose aussi d'un Icom 7000 que j'utilise aussi bien en ondes décamétriques que en VHF ou UHF, qui est trés performant au regard de sa petite taille. Trés bonne réception avec de plus des filtres numériques en décamétrique. Vraiment il m'enchante avec son petit écran LCD et son micro avec son clavier numérique (visible ci-dessous)...

En outre, un Multi700, un émetteur récepteur vhf Alinco DR119, un Icom 2800 avec écran couleur, et un amplificateur Tokio AL120 de 120w sur 144 mhz complètent ma station radio. Coté antennes, je dispose pour les fréquences basses d'une Delta-Loop de 160m (voir ici) de périmètre qui est instalée à 15m de haut, d'une KLM kt34xa à 20m de haut sur un pylone versatower basculant. Cette dernière antenne comporte 6 éléments et occupe une surface de 120 mètres carrés, elle est tournante et s'oriente dans la direction du radio-amateur (OM) que je contacte. Pour le vhf et uhf j'utilise une verticale colinéaire, une 9éléments croisée vhf, une 9 éléments uhf verticale et pour la bande des 50mhz une antenne de 5 éléments. Ces dernières antennes sont situées au somment du pylone. J'utilise aussi des relais VHF (les fréquences) pour établir mes contacts.

Par ailleurs je trafique aussi en mobile, c'est à dire depuis ma voiture (une clio) j'effectue des contacts radio amateurs sur les vhf ou sur le décamétrique (pas moins de 6 antennes sur le véhicule, plus du Wifi, un vrai scarabé à l'envers !!!)

 

  On entend principalement les radioamateurs sur les ondes courtes mais aussi sur d'autres fréquences plus élevées. Leurs bandes de fréquences leurs sont communes dans le monde entier ce qui leur permet de rentrer facilement en liaison entre eux et sans limite de frontières ou de langues.

De temps en temps, les radioamateurs sont mis à l'honneur dans les médias pour avoir acheminé des médicaments ou pour s'être mis à la disposition de leurs semblables lors de catastrophes naturelles (tremblements de terre, tempêtes, cyclones, ou même à la suite du tsunami de l'Océan indien) en relayant les communications lorsque le service officiel des télécommunications est interrompu ou défaillant. Leur grande force est un ensemble de fréquences radio communes entre tous les radio-amateurs dans le monde.Mais s'ils répondent toujours lorsqu'ils sont sollicités, et si leur solidarité n'est plus à démontrer, l'activité des radioamateurs ne se limite à ces "Images d'Epinal". A l'origine, c'est-à-dire au début du siècle, ils pouvaient être comparés aux pionniers de l'aviation, tout était à faire...Ils étaient avant tout passionnés par la magie de la radiodiffusion (voir ici les antennes de France Bleu, ici celles de RFI à Issoudun dans le Cher et là celles de France Inter à Allouis) c'est-à-dire la possibilité de transmettre des informations sans fil. Une poignée de bricoleurs (au sens noble du terme ), toujours à la recherche d'un "truc" pour améliorer les performances de leurs appareils, et si aujourd'hui nous pouvons écouter la radio et regarder la télévision , c'est en grande partie aux radioamateurs que nous le devons. Parfois des candidats amateurs sont issus de la Citizen-Band et leur motivation principale est de pouvoir continuer à établir des contacts quand les conditions de propagation ne sont pas bonnes sur le 27 MHz ou simplement parce qu'ils trouvent la CB trop "polluée" pour pouvoir communiquer.

Actuellement, le radioamateurisme est de plus en plus lié à l'informatique; en effet, de nombreuses tâches qui étaient effectuées à la main ou à l'aide d'anciens matériels sont maintenant accomplies par le PC. La gestion des bases de données des carnets de traffic (log où sont notées date et heures des liaisons) par le PC amène des gains de temps considérables, la possibilité de contrôler les appareils y compris rotors (moteur électrique pour orienter les antennes) simplifie la tâche à l'opérateur. Cependant, la plus grande révolution a certainement été la carte son pour les RA, qui utilisent encore des TNC (Terminal Node Controller) mais qui sont remplacés par la carte son petit à petit. Cette dernière se charge de traiter les signaux démodulés par le récepteur radio et génère aussi dans l'autre sens les signaux audio pour l'émission dans tous les modes digitaux. En fait, les modes digitaux connaissent un développement colossal depuis quelques années, grâce à la carte son. Mais les "nouveaux" radioamateurs, même s'il reste peu de domaines à explorer, rencontreront parfois des radioamateurs (de moins en moins nombreux) qui continuent à expérimenter (voir la lune comme réflecteur).

Les autres, c'est-à-dire la grande majorité :

- "chassent" les diplômes c'est à dire participent à des épreuves consistant à réunir un maximum de contacts radio avec preuves par cartes.

- recherche le contact radio avec des contrées rares, lointaines ou exotiques. Ils affectionnent les propagations radio exceptionnelles (voir propagation ou aussi comment une onde radio se propage)

- participent à des concours: - se passionnent pour la communication et la technique radio, électronique et informatique, l'envoie d'images par télévision (voir sstv

Les "chasseurs'' de diplômes: Ce sont des radioamateurs qui collectionnent des diplômes. Un diplôme au sens radioamateur du terme peut par exemple consister à contacter l'ensemble des départements français ce qui permet d'obtenir le Diplôme des Départements Français de la Métropole (DDFM). Un autre diplôme peut être délivré lorsque l'on a contacté tous les Etats formant les Etats-Unis d'Amérique, un autres aprés avoir contacté toutes les provinces françaises, les villes où se sont déroulés les matchs de la coupe du monde de foot, etc.. Il existe plus de 1000 diplômes radioamateurs de par le monde !!!

Ma clio et ses antennes avec aussi du Wifi.Recherche de contrés rares: Là c'est souvent un contact radio trés bref (car il y a bousculade et beaucoup de station qui aussi désirent établir la liaison) avec échange du prénom et du lieu géographique.

Les concours: Dans presque tous les pays du monde, lorsque l'activité amateur est autorisée les radioamateurs organisent des concours selon un calendrier établi à l'avance qui revient chaque année. En règle générale, le but de ces concours est de contacter en 24 heures le plus de stations disséminées à travers le monde dans un mode de communication particulier.

Les passionnés de communication: Eux, ce sont les "voyageurs des ondes", ils établissent des relations, se font des amis dans le monde entier. Certains y trouvent même un but de voyage, une destination pour des vacances, et quoi de plus sympathique que de "rencontrer cette voix" que l'on connaît parfois depuis des années . Pour d'autres c'est un moyen d'enrichir leur culture, de pratiquer et d'améliorer leur connaissance des langues vivantes ou de la géographie. Mais il ne faut pas croire que toutes ces activités soient cloisonnées, nombre de radioamateurs ne se privent pas pour toutes les pratiquer ou en essayer différentes.

COMMENT PREPARER L'EXAMEN RADIOAMATEUR ?

Pour devenir radioamateur, il faut prouver ses compétences en matière de radiotechnique dans le cadre d' un examen. Pourquoi? Parce que les radioamateurs ont le droit (et ce sont les seuls usagers des fréquences qui ont ce droit) de construire eux-mêmes leur matériel de A à Z, et par suite, ils doivent bien connaître les risques de perturbations et être en mesure de monter des appareils ne dérangeant pas les autres usagers des fréquences. Pour ceci, il existe toute sorte de littérature introduisant la matière technique et les sections et radio clubs organisent généralement des cours. Ainsi, il y a une partie technique dans l' examen, de difficulté différente suivant le type de licence que l' on veut obtenir. Il y a aussi une partie "prescriptions" à cet examen, qui porte sur les bases fondamentales de l' usage d' installations de radio communication, le droit porte sur le cas du pays en question (chaque pays a en principe ses spécifités) et aussi au niveau international. Cet examen purement théorique est à la portée de chacun, et il y a plusieurs manières de le préparer. Il est a noter que l'examen de lecture au son (télégraphie code Morse) a été supprimé, donc plus besoin de connaitre le Morse.

Dans un radioclub: ( on en compte plus de 300 ).  C'est-à-dire dans une structure associative et amicale, peut-être pas toujours la plus efficace sauf si le radioclub a une vocation de formation.

Par correspondance: Les cours sont dispensés par le Centre Nationale d'Enseignement à Distance (CNED) dépendant du Ministère de L'Education Nationale, c'est de loin la voix la plus difficile qui demande donc le plus de courage.

Dans un Centre de Formation: Il faudra faire un petit investissement, mais c'est de loin la meilleure façon de préparer l'examen avec (pour les plus performants) un taux de réussite supérieur à 90 %. Certains sont même des Organismes de Formation Professionnelle Continue avec lesquels, si l'on est salarié, l'Employeur peut signer une Convention de Formation qui permet au bénéficiaire d'obtenir un "Congé Individuel deIci chez " Formation" tel qu'il est défini par le Code du Travail, donc rémunéré.

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR PREPARER CET EXAMEN:

Cela varie en fonction du type de préparation choisie. Il faut compter de 4 mois à 1 an en suivant des cours hebdomadaires, et 10 jours dans le cadre de stages intensifs (qui se déroulent pendant les vacances scolaires).Si le radioamateurisme vous intéresse ou si vous désirez obtenir plus d'informations, adressez-vous à: - le REF ( Réseau des Emetteurs Français ) Boîte Postale 2129 37021 TOURS CEDEX

- l'URC ( Union des Radio-Clubs ) 11 rue de Bordeaux 94700 MAISONS ALFORT

Voici les fréquence, en Mhz, utilisées par les radioamateurs:

Drake t4xc

1,810 à 1,850
3,500 à 3,800
7,000 à 7,200
10,100 à 10,150
14,000 à 14,350
18,068 à 18,168
21,000 à 21,450
24,890 à 24,990
28,000 à 29,700
50,200 à 54,000
144 à 146
432 à 440
1240 à 1300
2300 à 2450
5650 à 5850
10000 à 10500
24000 à 24250
47000 à 47200
75500 à 81000
119980 à 120020
142000 à 149000
241000 à 250000

Menu général du site f6cdx.